Notre étude a été fondée au début des années quarante par Jean-Claude Jacquemoud, Président de la Cour de Cassation genevoise et Bâtonnier de l’Ordre des Avocats. Le Bâtonnier Jacquemoud a insufflé à l’étude un esprit d’indépendance qui s’est transmis de génération en génération. Spécialisé dans le droit commercial et conscient des implications internationales des affaires, il développe très tôt des liens avec des cabinets d’avocats à l’étranger.

Après avoir étudié et pratiqué le droit en Suisse et aux Etats-Unis, les fils de Jean-Claude rejoignent l’étude dans les années quatre-vingts.

Christian, l’aîné, termine Master in Jurisprudence à l’Université de New York avant de passer l’examen du Barreau de New York.

Jean-Pierre, qui demeure à ce jour le plus jeune membre élu du Grand Conseil de Genève (à l’âge de vingt ans), achève son Master in Jurisprudence à Austin (Texas) avant de s’établir à San Francisco et travailler au sein du cabinet Pillsbury, Madison & Sutro (aujourd’hui Pillsbury Winthrop Shaw Pittman LLP). Il est ensuite engagé en qualité de collaborateur chez Sullivan & Cromwell à New York, où il passe le Barreau en 1979.

A son retour en Suisse, Jean-Pierre s’associe avec Guy Stanislas.

Assistant pendant six ans au Département de droit commercial de l’Université de Genève, Guy Stanislas achève sa thèse de doctorat sur le contrat de vente (Prix Walther Hug) en 1979. Il travaille ensuite pendant plusieurs années dans différentes études genevoises avant de rejoindre Jean-Pierre Jacquemoud. Guy est également juge suppléant à la Cour de Justice de Genève.

Récemment, la troisième génération a rejoint l’étude Jacquemoud Stanislas.

Philippe passe son brevet d’avocat à Zurich en 2007 et à New York en 2009. Après un LL.M. à l’Université de Columbia et six années en qualité de collaborateur dans deux importantes études de Zurich (Baker & Mackenzie et Homburger), Philippe Jacquemoud rejoint son père avec Marc Balavoine en 2013.

Marc Balavoine étudie à Genève et à l’Université de New York, où il obtient son LL.M. avant de passer le Barreau new-yorkais. Il achève ensuite son brevet d’avocat en Suisse puis travaille jusqu’en 2013 pour deux grandes études suisses à Genève (BMG et Schellenberg Widmer).